Boobs

What Does Baby Want? The book that’s become a sort of shorthand for my life at the moment. Nothing captures the frustrations of a tits-and-tears Groundhog Day quite like it. You can watch the whole story on Phaidon’s website, where the climactic double-page jugs are nicely cued by the rousing strings of the William Tell Overture.

And *what* jugs. I’ve shoehorned my eight-week-old into the picture for scale. We’re talking a Lolo Ferrari fit, really.

But it’s not just a giggle for the grown-ups. There’s genuine entertainment to be had for toddlers-and-under too. The board book’s buxom shape is novel enough to reel them in, while inside it provides a perfectly contoured canvas for baby’s succession of increasingly psychotic faces, which your own spawn may prove dangerously adept at mimicking.

Of course, you don’t have to share it with your child at all. Think of it, rather, as the breastfeeding equivalent of the Stations of the Cross – a spiritual pilgrimage contemplating the whole miserable journey to chapped-nip Calvary. For behold, here is a board book that at last goes some way towards acknowledging the painful nails of mastitis we suffer for our little man-kind.

For readers in France, the book’s available under the title Que Veux-Tu, Bébé, also published by Phaidon.

 

What Does Baby Want? Un livre qui propose un raccourci saisissant de ma vie du moment. Rien ne décrit mieux les frustrations d’un jour sans fin rythmé par les tétons et les larmes.

Vous trouverez toute l’histoire sur le site de Phaidon, dont l’apogée se situe en double-page: une paire de seins signalés par l’air de l’ouverture de William Tell.

Et quelle poitrine! Voici une photo du livre à côté de mon bébé pour donner une idée de l’échelle. Digne de Lolo Ferrari…

Mais il ne s’agit pas seulement d’une bonne tranche de rire pour adultes. C’est réellement divertissant pour les tout-petits. La forme plantureuse du livre est suffisamment originale pour les allécher, tandis que l’intérieur offre une toile de fond parfaite pour la succession de visages de bébés psychopathes, que votre propre gamin n’aura aucun mal à imiter à l’identique.

Bien sûr, vous n’avez aucunement à le partager avec votre enfant. Voyez-y plutôt l’équivalent mammaire d’un Chemin de Croix: un pèlerinage spirituel contemplant les malheureuses stations d’une sorte de Calvaire du bout de sein gercé. Car voici un livre qui va enfin révéler les clous de la douloureuse crucifixion qu’est la mastite endurée pour nos petits.

Pour les lecteurs français, le livre est disponible sous le titre Que Veux-Tu, Bébé, également édité par Phaidon.